Au fur et à mesure que nous attachons, la corde devient plus courte, et nous souhaitons continuer à attacher ! Une stratégie courante est d’ajouter une nouvelle corde à l’extrémité de la précédente. Il existe différentes techniques, le choix idéal étant fonction du contexte. Parfois, nous voulons la méthode la plus rapide, d’autres fois, nous échangerons la vitesse contre un meilleur contrôle de l’emplacement de l’extension ou une extension plus solide.

Nous explorons ici deux méthodes, la tête d’alouette et le nœud plat, mais il existe toute une famille de nœuds utilisés pour attacher deux cordes ensemble. Nous explorerons d’autres variantes de techniques d’extension de corde au Jour 222.

Extension en tête d’alouette

Cette méthode simple, rapide et ne laisse pas de surplus au point de jonction. Elle nécessite des nœuds à l’extrémité de la corde. Ceux-ci peuvent être pré-attachés, ou être ajoutés juste avant d’ajouter l’extension. Ce type de connexion n’est pas très solide et peut se défaire si vous la tension n’est pas maintenue.

  • Étape 1 Plier la nouvelle corde en deux boucles
  • Étape 2 Repliez les deux boucles sur le milieu de la corde pour former une tête d’alouette.
  • Étape 3 Insérez l’extrémité que vous voulez prolonger dans la tête d’alouette.
  • Étape 4 Serrez la tête d’alouette – Tirez.
  • Étape 5A Glissez contre le nœud terminaison et continuez à attacher.

Extension en noeud plat

Ouvrir les boucles d’une tête d’alouette la transformera en un nœud plat. Cette méthode d’extension commence de la même manière que l’extension en tête d’alouette mais nécessite quelques étapes supplémentaires. Elle permet une plus grande flexibilité dans l’emplacement de l’extension, fonctionne sur n’importe quel type de corde, est plus solide que l’extension de la tête d’alouette mais laissera une partie du brin libre suspendue.

  • Étape 5B Glisser la tête d’alouette à l’endroit souhaité pour l’extension
  • Étape 6 Ouvrez les boucles
  • Étape 7 Tirez et laissez le nœud s’inverser – Remarquez que cela va plier
  • Étape 8 Tirez jusqu’à ce que le nœud soit serré et continuez à attacher ! – Tirez

Commencer une nouvelle corde sur un ligotage

Parfois, nous souhaitons ajouter une nouvelle corde ailleurs qu’à l’extrémité de la dernière corde. Nous pouvons commencer sur un membre avec une nouveau noeud de colonne simple, ou nous pouvons simplement attacher sur les cordes déjà sur le corps.

Un nœud simple est un moyen rapide et facile d’attacher une nouvelle corde. Il nécessite de la tension pour rester en place. Il peut également être rapidement défait depuis la ganse en cas d’urgence.

 

Une tête d’alouette vous permettra d’attacher une nouvelle corde de manière plus solide n’importe où dans l’attache, mais cela prendra plus de temps car vous devrez tirer toute la corde à travers. Il faudra détacher complètement le brin libre pour la détacher à nouveau, ce qui peut être problématique en cas d’urgence.

 

Moment de pratique!

Faites un noeud de colonne simple et faites un peu d’improvisation dans le même esprit que le Jour 2. Continuez à ajouter des cordes lorsque vous arrivez à la fin. Cela vous permettra de vous entraîner à prolonger la corde et à retirer les extensions à la volée.

Idées d’exploration :

  • Essayez différents styles d’extension pour vous entraîner à différentes méthodes.
  • Combien de tension avez-vous besoin pour maintenir l’extension en place?
  • Secouez l’attache ; y a-t-il des endroits où l’extension risque de se défaire?
  • Dans quelles situations préférez-vous un style d’extension plutôt qu’un autre?
  • Un côté de l’extension est-il plus plat sur le corps?
  • Pouvez-vous attacher l’extension d’une seule main?

Ligoté.e: Explorer les pauses – sansblague

Il y a différents types de pauses dans le processus de ligotage. Il peut y avoir un ajustement à faire, une démangeaison, des chats qui se battent à l’extérieur et qui accaparent votre attention, ou l’un de vous qui éternue : Toutes ces pauses sont inévitables et, d’une certaine manière, involontaires. Et puis il y a les autres pauses : respirer, changer la position du corps, ou tendre une corde. Pendant que vous êtes attaché.e aujourd’hui, profitez de l’occasion pour rester conscient des pauses. Qu’est-ce qu’une pause, où commence-t-elle et où finit-elle ? Que pouvez-vous faire à l’intérieur de la pause que vous ne pouvez peut-être pas faire pendant que vous traitez l’information de la corde qui est placée à de nouveaux endroits ? Comment pouvez-vous donner un sens aux pauses pour vous-même ?

 

Attacher: Ajouter des pauses – Andy Buru

L’une des choses que je préférée quand je attache sont les pauses; quand je termine un nœud, un tour autour du corps, ou quand je prolonge une corde. Elles me donnent le temps d’apprécier ce que j’ai créé, de penser à ce que je veux faire ensuite et d’anticipation d’y arriver. Ajouter des pauses est comme une pause dramatique quand on raconte une histoire ou un point d’exclamation quand on écrit. Dans votre prochaine attache, je voudrais vous encourager à prendre le temps et apprécier les pauses.

Inspirations et ressources

Crédit:  Photos – M/R: Ebi McKnotty R/P: AlexK7

 

 

Ou retournez à Fondation pour plus d’options.

 

Share this page!