À un certain moment, il est temps de lâcher notre prise sur la corde et c’est là que des nœuds plus spécialisés seront utiles pour tout attacher en place. Vous pouvez vouloir utiliser un verrouillage pour terminer l’attache, ou simplement pour sécuriser une partie avant de passer à autre chose.

Noeud de cabestan

Les marins utilisent une variété de nœuds, le noeud de cabestan est l’une des méthodes les plus courantes pour verrouiller les lignes sur un bateau. C’est un moyen très rapide de de fixed une corde, efficace, pas le plus sécuritaire, mais facile à mémoriser.

Jambes croisées

Lier les chevilles à la taille en position assise est un excellent moyen de s’entraîner à verrouiller un corde en place. Le ligotage du bas du corps en position jambes croisées s’appelle agura shibari 胡座縛り en japonais.

Ici, nous utilisons une variante du nœud de cabestan appelée nœud d’amarrage à demi-clés. Il s’agit de la même forme de nœud que le noeud de cabestan, mais noué sur sa propre corde après un changement de direction, ce qui le rend un peu plus sûr. Comme ce noeud peut glisser, le fait de l’attacher juste après un changement de direction limitera son mouvement.

  • Étape 1 : Chevilles à taille et tension renversée.
  • Étape 2 : Ajouter tour et friction
  • Étape 3 : Compléter la friction en X
  • Étape 4 : 1ère demi-clé
  • Étape 5 : 2ième demi-clé

Terminer un ligotage

Une fois notre verrouillage en place, que faire du reste de la corde ? Il existe de nombreuses options, en fonction de la quantité de corde restante et des intentions de l’attache. La corde restante peut être utilisée pour décorer, renforcer la structure, ajouter plus de restriction ou caresser votre partenaire.

S’il vous reste une longue corde, pourquoi ne pas continuer l’attache ? Ajoutez une autre partie du corps, enroulez-le autour du corps plusieurs fois. Vous pouvez également utiliser le reste de la corde comme une laisse, jouer et tirer dessus pour créer des sensations.

Lorsqu’il ne vous reste plus qu’une petite quantité de corde, vous pouvez vouloir cacher le reste de la corde pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques. Enrouler sur la structure existante vous permettra de gaspiller le reste de la corde, puis vous pourrez coincer les extrémités entre deux cordes. Cela fonctionne mieux si les cordes sont sous tension, et des nœuds à l’extrémité de la corde aideront à la maintenir en place.

Nous poursuivrons notre exploration de la finition des ligotage au Jour 210.

Moment de pratique!

Faites un verrouillage et testez-le pour voir s’il est sûr en utilisant la position des jambes croisées, ou toute autre attache qui lie deux membres ensemble.

Auto-évaluation:

  • Pas de torsades inutiles dans la corde.
  • La corde se plie de façon à ce que les frictions soient compactes pour une efficacité maximale.
  • Est-ce que le verrouillage peut-elle glisser ou bouger? Cela pose-t-il un problème?

Idées d’exploration:

  • Jouez avec différents emplacements de la verrouillage. Qu’est-ce qui semble le plus sûr?
  • A quelle vitesse pouvez-vous l’attacher?
  • A quelle vitesse pouvez-vous le détacher?
  • Le verrouillage peut devenir difficile à détacher lorsque soumis à beaucoup de pression. Tirez fortement sur le brin libre et remuez dans le ligotage avant de le détacher pour voir la différence.
  • Quelle est la différence entre le noeud de cabestan et la variante du nœud d’amarrage à demi-clés ?
  • Combien d’espace avez-vous besoin entre le changement de direction et la première demi-clé? Assez pour que le nœud reste facile à défaire. Pas trop pour éviter le glissement.
  • Comment utilisez-vous le reste de la corde après un blocage ? Est-ce qu’elle reste en place si la personne attachée se tortille ?
  • Connaissez-vous d’autres nœuds qui peuvent être utilisés pour verrouiller une attache en place?

Attaché.e: Croiser tes Jambes (pas celle des autres) – sansblague

Dans cet exercice, vous êtes invités à vous asseoir les jambes croisées. Si vous ne pouvez pas vous asseoir directement sur le sol, vous pouvez essayer de vous asseoir sur un oreiller pour redresser un peu vos os, ou même vous asseoir sur un tabouret ou une chaise. La figure fonctionnera de la même manière. Si vous êtes capable de vous asseoir directement sur le sol, essayez de voir comment placer vos jambes pour êtres le plus à l’aise. Si vous devez rester dans cette position pendant un certain temps, vous devez vous assurer qu’elle vous convient d’abord.

Inspirations et ressources

Crédit: Photos noeud de cabestan – R/P: Ebi McKnotty Agura shibari – M/R:Ebi McKnotty P: AlexK7

 

 

Ou retournez à Fondation pour plus d’options.

 

Share this page!